Albinos du monde entier, vous êtes « faits pour briller » mes frères !

Article : Albinos du monde entier, vous êtes « faits pour briller » mes frères !
13 juin 2020

Albinos du monde entier, vous êtes « faits pour briller » mes frères !

Enfants, nous avions une vision déformée sur les albinos. La société nous a enseigné qu’il fallait éviter leurs salutations, qu’il fallait être loin de leurs cadavres, qu’il fallait se tenir le nez quand ils passaient…qu’il fallait et qu’il fallait. Quand je me représente ces stigmates de la stupidité la plus affreuse que l’humanité nous a inculqué, j’ai honte 😣.

Calins des enfants, © Fièrement ndundu, Yan Mambo

Les albinos, ces noirs à la peau blanche sont confrontés aux préjugés et aux discriminations à travers le monde. Alors jeune, quand j’ai vu pour la première fois une personne atteinte de cette maladie, des croyances liées à la sorcellerie sont remontées.

Ce n’est plus un secret de polichinelle. Sur le plan social que médical les personnes atteintes d’albinisme continuent d’être profondément mal compris. Leurs cadavres sont souvent recherchés pour des causes mystiques. Un ancien agent funèbre de mon quartier confie « qu’on est une fois venu le solliciter pour cette sale besogne ». Les albinos sont sacrés ?

Pourtant, ces êtres dits sacrés sont stigmatisés partout à Kinshasa. Victimes d’insultes, des moqueries ou des brimades persistantes. Un albinos qui fréquentait mon école a dû arrêter à cause de ça. Ils sont sacrés vous dîtes ? Et pourtant on les empêchent d’avoir accès à des soins de santé adaptés, à une éducation digne, aux services sociaux, à une protection juridique et à la réparation en cas de violation de leurs droits, même à légard de leurs familles. Face à ces préjugés fortement ancrés, ne sont-ils pas capables de réagir avec des supers puissances ? Qu’on ne se trompe pas, ils sont comme nous, ils sont nos frères. Leur sagacité porte un nom: l’intelligence humaine, rien de mystérieux, ni de superstitieux.

A partir d’aujourd’hui retenez ceci : l’albinisme n’est juste qu’une maladie due à une absence de pigmentation (mélamine) sur la peau, les cheveux et les yeux. Cette maladie est non transmissible et héréditaire. Alors arrêtons avec les moqueries. Chez nous on dit, « qui se moque d’albinos en enfante ».

« Faits pour briller »

Le réalisateur Yan Mambo, ©YanMambo

Il suffit de jeter un coup d’œil autour de nous pour voir nos frères atteints d’albinisme exceller. Je vous donne un exemple : je ne parlerai pas de l’excellentissime Salif Keita mais de l’Ours Blanc, Yan Mambo. C’est un des meilleurs réalisateurs congolais que j’apprécie beaucoup. Il est albinos. « Fièrement ndundu » (fièrement albinos), il s’est battue sous plusieurs casquettes, opérateur culturel, réalisateur, plusieurs fois directeur de production ici et là… Aujourd’hui il est sur le projet cinématographique « fièrement ndundu, une longue marche vers la dignité ». La sortie de ce film prévue pour aujourd’hui est malheureusement reportée pour cause de Covid-19. Bref, c’est pour dire que tous mes « Albifrères » qui baissent encore la tête devant ces mythes millénaires qui circulent, ont tort.

Vous êtes « albus » parmi nous, alors brillez. Car il y a encore d’autres comme moi qui veulent croire en vous. Ces meurtres et ces mutilations n’auront pas de place si vous luttez pour l’excellence.

Cette année, à l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, honorons les personnes atteintes d’albinisme. Souvenons-nous toujours qu’elles sont « faites pour briller ». Utilisons sans modération les hashtags #FaitPourBriller ou #MadeToShine et #standup4humanright sur nos statuts et nos profils des réseaux sociaux ce samedi 13 juin.

Partagez

Commentaires

Diallo
Répondre

Un très bel article. Écrit avec le cœur. Ça se sent !

Ben Dieud Lovua
Répondre

Merci Diallo

Chams dine Baguiri
Répondre

Très bon texte. Porteur de message. Au niveau du paragraphe les albinos sont sacrés. Il y a une omission d'un s. " ne sont-ils pas capable ".

Ben Dieud Lovua
Répondre

🙏🙏